Vertdeco travaille avec l'artiste métallier Sara Renaud : portail de vertdeco

Remplacement du portail existant par une pièce artistique, à l’image de la société. Entretien avec Sara Renaud, jeune sculptrice en charge du projet.

Le portail : une oeuvre artistique par Sara Renaud

Vertdéco continue l’aménagement du site de son siège social, basé à Magny les Hameaux. Dernière étape en date : remplacer le portail existant par une pièce artistique, à l’image de la société. Afin de mener à bien ce projet, Olivier Bedouelle s’est adjoint des services de Sara Renaud, jeune sculptrice passionnée du travail du métal.

Nous sommes revenus en quelques questions sur le parcours de Sara, ses projets et son partenariat avec Vertdéco.

Focus sur ce talent à suivre.


Parle nous un peu de ton parcours.

Je suis diplomée de l’Ensad (Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs) à Paris avec une spécialisation en scénographie (construction et mise en scène de l’espace, prise en compte de l’environnement dans la création artistique) et en travail du métal.

Depuis 14 ans maintenant je travaille le métal, principalement l’acier, d’abord sur des projets de construction de décor de théâtre et cinéma, puis de sculpture monumentale. Je me concentre depuis trois ans sur la création d’oeuvres d’art fonctionnelles comme du mobilier urbain, ou de jardin, ou portail. Les projets qui m’ intéressent sont ceux qui combinent l’ originalité et la poésie de l’oeuvre d’art, avec l’aspect utilitaire, durable, relié à la réalité du quotidien, connecté à l’environnement.

Connaissais-tu Vertdéco ?

Je connais Vertdéco grâce à Renaud le Creff qui est le responsable du bureau d’études. Je l’ai rencontré pour la première fois en 2010 sur un projet de jardin partagé appelé le Jardin Mobile à Paris 20eme et occupé par l’association d’habitants La Goutte Verte. Renaud faisait parti du collectif en charge de l’aménagement du jardin et je proposais la création d’un portail participatif qui intégrait des éléments peints par les habitants. Suite à cet évènement, Renaud m’a rappelée pour collaborer sur divers projets avec Vertdéco.

Comment vois-tu Vertdéco ?

Vertdéco est l’un de mes premiers partenaires professionnels avec qui je travaille sur des projets de grande envergure. J’aime particulièrement les valeurs de cette société, sa démarche écologique et pro-biodiversité. Faire appel à moi, démontre également leur intérêt pour l’art, la créativité et leur ouverture d’esprit.

Qu’est ce qui t’a interpellée au sein de cette société ?

La bonne entente et la cohésion qui règnent au sein de l’entreprise. J’ai été  en contact avec quasiment tous les services de la société et tout s’est bien déroulé. Qu’il s’agisse du bureau d’études ou des jardiniers sur le terrain, tout le monde fait part d’esprit d’équipe.

Comment as-tu intégré ce projet ?

L’idée de changer le portail planait déjà dans l’esprit d’Olivier Bedouelle depuis un certain temps.

J’avais déjà collaboré à plusieurs reprise avec Vertdéco et avait donc montré mon savoir faire. Lors de ma participation à Vie Au Jardin, les portes ouvertes de Vertdéco, en juin, nous en avons discuté et avons concrétisé rapidement l’idée de travailler ensemble sur ce projet.

Quelles ont été tes inspirations ?

Il fallait d’abord comprendre les contraintes techniques.

Le portail déjà existant était peu esthétique mais devait rester le support de la création future. Il fallait pouvoir s’adapter à ses dimensions, sa forme imposante et rectangulaire. J’ai donc  travaillé sur un ensemble de motifs décoratifs qui lui donneraient du rythme et de l’énergie, pour structurer sa forme.

Du fait de la grande taille du portail (environ 6x2m), j’ai divisé sa réalisation en plusieurs panneaux séparés, qui soient facilement transportables sur le site et intégrables côte à côte au sein du châssis préexistant.

Pour la création des motifs, il y avait une double inspiration. Je me suis d’abord inspirée des motifs décoratifs égyptiens, que je trouve très graphiques et floraux, en éventails et volutes. Le choix des couleurs a aussi été inspiré par le style égyptien, en nuances subtiles de pastels et de couleurs terre (vert argile, beige, turquoise, blanc cassé, jaune zinc, rouge brique…). .

Puis, j’ai pensé directement à l’activité de paysagiste, pour que ce portail soit comme un message de bienvenue qui parle de l’identité de Vert déco aux visiteurs.

J’ai réalisé des motifs de végétaux et me suis servi de la multitude d’outils dont on se sert dans le jardinage – pioches, pinces,… – en les intégrant de manière décorative.

L’effet provoqué par ces outils intégré est une sorte de trompe l’oeil. On ne distingue pas au premier abord qu’il s’agit d’instruments de jardinage, mais plutôt une plante imaginaire. Puis quand on s’approche, on peut distinguer les détails de ces outils.

Chaque panneau de ce portail fonctionne par paire symétrique et évoque tour à tour le paysage extérieur, intérieur, la biodiversité. les motifs varient donc selon chaque panneau.

Comment s’est déroulée la réalisation du projet ?

Nous nous sommes mis d’accord sur l’idée de départ, à partir de rapides croquis. Puis j’ai chiné tous les outils, dans des brocantes et des marchés aux puces, et rassemblé toute la matière première (fer plat, tiges et plaques d ‘acier). J’ai ensuite disposé ces éléments sur des planches aux dimensions réelles et tracé les éléments de ferronnerie, pour avoir une première idée du rendu. .

J’ai montré les photos des planches à Olivier Bedouelle et son équipe pour avoir leurs avis et voir ensemble ce qu’il fallait modifier. Une fois les motifs validés, il a fallu faire un relevé très précis des cotes du portail et et j’ai pu commencer à produire tous les éléments dans mon atelier : cintrage des tiges en métal, découpage et adaptation des outils, découpe et martelage de chaque élément végétal dans les plaques d’acier, feuilles et pétales. Puis assemblage de chaque panneau, soudure et finition peinture… Certains motifs décoratifs se répètent d’un panneau à l’autre, selon des gabarits que j’ai créés. D’autres éléments sont spécifiques à l’”histoire” que raconte chaque panneau. Un oiseau, un insecte, une fleur un peu particulière, un fruit… Tout est réalisé à la main, c’est une création unique.

Y-a t’il eu des contraintes ? Si oui, lesquelles ?

La contrainte la plus importante était l’adaptation au chassie pré-existant. J’ai du faire des choix techniques afin de pouvoir m’adapter au portail.

En terme d’idée et de sens, le but impératif de ce portail est de représenter Vertdéco dans son ensemble, en incluant ses valeurs pro-biodiversité par exemple. Ce que nous avons réussi en faisant de chaque panneau une illustration d’un type d’activité en particulier.

Esthétiquement parlant, l’ aspect un peu brut, industriel, combiné à l’élégance des motifs végétaux, les petits détails, et les couleurs douces, reflètent bien l’identité de Vertdéco, à l’opposé du clinquant, et toujours en lien avec le terrain. L‘aspect de ce portail est le fruit de la discussion continue entre moi et Vertdéco. C’est-à-dire entre mon univers artistique et les préférences de l’équipe de Vertdéco, qui passera devant ce portail tous les jours!

Quels sont tes autres projets en cours ?

En parallèle de commandes de mobilier de jardin pour des particuliers je suis actuellement sur deux beaux projets. L’installation d’une structure décorative pour plantes grimpantes, inspirée de forme végétale – branches, lianes – qui va être installée à Gif sur Yvette. Et aussi l’installation d ‘un mobilier artistique dans l’espace public à Paris, dans le quartier de Belleville.

 

 

Retrouvez plus d’informations sur Sara et ses créations sur son site : supervolum.com