Jardin vivant - Institut Pasteur - Vertdéco

Jardin vivant – Institut Pasteur

Au centre du corps bâti de cet ancien hôpital, nous proposons d’aménager un jardin clos, à l’écart de l’agitation urbaine. Ce jardin s’organise en plusieurs parties :

D’abord un grand tapis vert laissant libre cours aux activités de détente à ciel ouvert. Cette étendue engazonnée, vaste et plate, se déploie de part et d’autre d’une allée centrale, jusqu’à déboucher sur une cour minérale en deux niveaux, annonçant le serre d’époque de verre et d’acier.
Dans le PLU, les espaces extérieurs aux abords de l’Institut Pasteur bénéficient d’une classification «EVP – Espaces Verts Protégés».

Notre première intention s’est attachée à préserver l’esprit du lieu, a développer et qualifier les atmosphères végétales, tout en valorisant les éléments existants d’intérêt. Nous proposons de conserver la trame orthogonale héritée du dessin ancien du jardin, qui permet de faire écho à la symétrie parfaite des deux ensembles bâtis qui bordent le jardin. Dans cette trame rigoureusement construite, de petites inclusions irrégulières et soigneusement dosées perturbent la régularité d’ensemble, et offrent ainsi surprises et détails esthétiques au fil de la promenade. Dans le même esprit de faire vivre le lieu au fil du cheminement et au fil du temps, la notion de saisonnalité est essentielle dans ce projet. L’ensemble du cortège végétal est sélectionné de façon à créer des « événements » en toute saison.
Les « creux plantés », en contre-bas du grand tapis vert et accolé aux bâtiments, sont un concentré de ses plantes expressives et colorées.

Le projet prévoit d’amplifier les proportions de surfaces plantées par rapport à l’existant. Les circulations minérales sont réduites à l’essentiel.
Le grand tapis vert permet d’offrir un espace convivial, fluide et libre pour toutes sortes d’usages. Détente, lecture, volley-ball, badmington, chacun trouvera sa place sur l’esplanade de gazon, sous l’ombre légère de Cercidiphyllum.
L’allée centrale, initiée par deux rampes perpendiculaires est étudiée de manière a respecter les normes PMR, afin de garantir un espace accessible par tous, un confort de déplacement et un aménagement aux dessin sobre et épuré.
En amont de la serre, la pelouse des grands chênes, orientée Sud / Est, prolonge le tapis vert du jardin clos au-delà de la structure vitrée. Quelques grands chênes, en cépée relevée, ponctuent en trame libre l’étendue de gazon. Un lieu de détente et de convivialité dont le charme réside dans sa simplicité toute naturelle.
Afin de valoriser la serre, héritage remarquable du XIXème siècle, les plantations seront renouvelées afin de proposer une ambiance foisonnante, luxuriante et colorée.
Un parvis minéral, ponctué par une collection de lilas des Indes et de kumquats en bacs d’orangerie, est redessiné afin de mettre en valeur l’entrée.